La ville de Castor profite du Programme d’emplois verts

  • Post last modified:mai 13, 2020

La ville de Castor, en Alberta, offre de nombreux espaces en plein air, notamment des sentiers pédestres, un étang d’élevage et une crique.

Cet été, ces espaces ont été entretenus et embellis pour que les résidents et les visiteurs puissent en profiter.

Grâce au soutien financier offert par le Programme d’emplois verts de l’ACPL, lequel est en partie financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de son programme Emplois d’été Canada, la ville de Castor a pu embaucher une étudiante universitaire, Shaelyn Hewitt, à titre de coordonnatrice des initiatives vertes.

« Mon travail me permet d’embellir les espaces verts et de les transformer de manière à ce que les gens puissent en profiter », s’est exprimé Shaelyn en ajoutant que les espaces bien entretenus incitent les gens à sortir, ce qui les amène à apprécier davantage la nature. « Notre ville compte de nombreux sentiers, parcs et aires de repos dont nous prenons soin pour que tout le monde puisse en profiter ».

À titre de coordonnatrice des initiatives vertes, Shaelyn a fait en sorte que la ville soit toujours en beauté. Entre autres tâches, elle devait arroser les plantes, tondre le gazon et élaguer des arbres.

Par contre, Natasha Bozek, la directrice des loisirs de la ville de Castor, a soutenu que le travail de Shaelyn est allé bien au-delà de ces tâches.

« Bien que bon nombre de nos postes d’été soient axés sur la tonte du gazon, l’élagage des arbres et la collecte des ordures, ce poste consistait aussi à mener un programme de recyclage, à planifier un programme de plantation d’arbres, à enlever les mauvaises herbes, à mettre en place des stratégies pour réduire les déchets et embellir les espaces verts », a précisé Natasha.

Elle ajoute que l’emploi vert de Shaelyn a permis à la ville de faire avancer ses initiatives écologiques, et a démontré aux résidents que leurs espaces verts étaient valorisés.

« Cela montre à nos résidents que nous travaillons à faire de notre communauté un endroit où il fait bon vivre, travailler et se divertir », a mentionné Natasha.

Le financement a également permis à la ville de consacrer des ressources à des initiatives écologiques qui, selon Natasha, n’auraient pu être mises en priorités autrement.

Elle a ajouté que si on lui en donnait l’occasion, la ville présenterait certainement une nouvelle demande de financement.

« Il est toujours très utile pour une petite ville d’avoir un soutien étudiant supplémentaire. Le renouvellement du financement nous permettrait de poursuivre nos initiatives vertes dans le futur », a-t-elle dit.

Shaelyn a ajouté que c’est la troisième année qu’elle occupe un emploi d’été au service des travaux publics municipaux et qu’elle a l’impression de faire une différence dans la communauté. Grâce à son travail, elle comprend mieux la mission des travaux publics, et comment ces métiers permettent aux gens de profiter du plein air et de la nature.

« C’est tellement plus que de simplement garder la ville belle. De nombreux aspects de mon travail me plaisent. Je travaille aux côtés d’un personnel incroyable, ce qui rend mon travail très stimulant », a-t-elle confié, en notant qu’elle aimerait avoir l’occasion de travailler de nouveau pour la ville. « J’adore avoir un emploi qui me permet de rester active et dehors tout l’été. C’est un honneur d’avoir eu le pouvoir d’enjoliver l’apparence de notre ville. J’adore avoir la possibilité de créer des espaces agréables et profitables aux résidents ».

Le Programme d’emplois verts de l’ACPL soutient l’objectif 3 « Des liens entre les gens et la nature » et l’objectif 5 « Le développement d’une capacité d’agir du secteur du loisir » du Cadre stratégique pour le loisir au Canada . Le Cadre sert de fondement au travail du secteur des parcs et des loisirs.

-30 –

 

Share