Mise en valeur des espaces verts
au sein des collectivités
Citoyens et espaces verts en harmonie…
une société florissante

Le Conseil canadien du compost

Les matières organiques ne doivent jamais être envoyées au site d’enfouissement, que ce soit à la maison, au travail, dans les loisirs, dans le potager et même dans les lieux où l’on mange et magasine, car elles y prennent de la place, polluent notre eau et créent des émanations de méthane qui contribuent au réchauffement climatique. Ce n’est pas ce que la nature avait prévu.

Les matières organiques doivent être recyclées et retournées au sol afin d’accroître sa vitalité. Le compost donne de la texture et de la structure au sol et apporte des éléments nutritifs nécessaires à une saine croissance des végétaux.

Plusieurs changements ne peuvent pas être faits dans l’espace d’une vie.

Par contre, il est possible d’améliorer la façon de traiter le sol et l’environnement.

Il suffit, pour commencer, d’appliquer une équation élémentaire :

Vous devez remettre dans le sol ce que vous en tirez.

Recycler les matières organiques devrait être une chose toute naturelle. Il n’y a aucune excuse valable pour agir autrement.

Une tonne de matières organiques recyclées permet de réduire d’une tonne au moins les émissions de gaz à effet de serre.

Détourner les matières organiques des sites d’enfouissement réduit de 40 p. 100 la quantité de matières qui y sont enterrées!

Les matières organiques sont en grande partie responsables des eaux de lessivage que créent les sites d’enfouissement et qui doivent être « gérées » à grands frais.

Voilà pourquoi il est tout simplement ridicule d’enterrer les matières organiques dans les sites d’enfouissement.

Tout cela ne tient même pas compte des besoins de nos sols. On estime que la vitalité de nos sols a été réduite de plus de la moitié au cours des cent dernières années.

Nos sols ont besoin que l’on y remette des matières organiques. Le compost est bon pour le sol.

Le compost, qu’il soit créé dans les composteurs domestiques, les sites de compostage communautaires ou des installations de compostage et de digestion anaérobique, est essentiel à la vie du sol.

Les microorganismes qui vivent dans nos sols, c’est-à-dire les créatures formant le réseau trophique du sol et responsables du cycle nutritif, ont besoin des aliments fournis par le sol afin d’accroître la fertilité naturelle du sol et améliorer sa protection naturelle, et ainsi offrir une résistance aux maladies pour les végétaux qui vivent dans le sol.

Le compost ajoute de la matière organique dans le sol, ce qui en améliore la structure. Une structure améliorée permet au sol de recevoir et de retenir une plus grande quantité d’eau, un bienfait tout naturel pour la conservation et la qualité de l’eau.

Le compost est un véritable miracle de la vie.

Nous devons reconnaître notre propre responsabilité de contribuer à ce miracle dans nos tâches quotidiennes, et au maintien de la vie sur Terre.

Il suffit d’un simple geste : RECYCLEZ VOS MATIÈRES ORGANIQUES. REDONNEZ VIE À NOS SOLS. COMPOST!

Pour plus de renseignements sur tout ce qui a trait au recyclage des matières organiques, au compost, à la santé des sols et aux moyens d’aider votre communauté à agir, communiquez avec Le Conseil canadien du compost au 1-877-571-4769 ou 416-535-0240. www.compost.org

Rédigé par Susan Antler,
Directrice
Le Conseil canadien du compost

Share